4 choses que vous devez savoir sur l’histoire des vins du Château Ferrière

par Didier

Pour sa saveur unique et son odeur envoutante, le vin fait partie des boissons les plus prisées au monde. Si naturellement, il arrive à chavirer le cœur de ses adeptes, l’histoire de la fabrication d’un vin apporte une touche de douceur à sa dégustation. Vous apprécierez sans doute l’origine des vins Château Ferrière qui se distinguent par leur méthode de production.

1. Un groupe familial

Issues de la 4e et 3e génération de deux grandes familles productrices de vin bordelais, Claire Merlaut et Gonzague Lurton sont les auteurs qui poursuivent l’histoire du vin du Château Ferrière. Ils ont eu le courage de prendre les rênes de l’œuvre en cours de leurs prédécesseurs et continuer l’aventure. Ils ont réussi à produire des vins charnels, uniques et d’une grande profondeur.

2. Un couple de propriétaires de Châteaux Bordelais

Si Claire est devenue propriétaire du Château Haut-Bages, du Château Ferrière et du Château La Gurgue à Margaux en 1992, Gonzague lui, a hérité du Château Durfort-Vivens en 1993. Ces deux passionnés de la viticulture ont décidé d’unir leur force et leurs compétences pour conserver ce grand patrimoine financier.

Avant que Claire ne devienne la deuxième génération de femme à la tête du Château Ferrière, elle a d’abord appris de la sagesse de sa mère Bernadette la première génération. Aujourd’hui sous le règne de Claire et son conjoint, le Château Ferrière est devenu le seul Grand Cru certifié en biodynamie à deux reprises par Demeter et Biodyvin.

3. Leur démarche environnementale

Pour conserver leur patrimoine familial, ils ont revu tout leur territoire en installant une agriculture biologique basée sur les méthodes de la biodynamie et de l’agroécologie. Avec cette initiative GC Lurton Estates dispose de la plus grande surface de culture certifiée en biodynamie parmi les grands crus classés en 1855.

Ils nourrissent ensemble une grande ambition de produire de grands vins bios, biodynamiques et singuliers incluant les vins du Château Ferrière. Ainsi, avant de transmettre l’héritage à leur fille Jeanne, la troisième génération de femme propriétaire du Château Ferrière, les deux couples ont un nouvel objectif ; la réinstauration des méthodes agroécologiques pour végétaliser et diversifier leur vignoble. Cette page permet d’en apprendre plus sur l’agroécologie.

4. Claire et Gonzague créent en 2012 un nouveau domaine en Sonoma : Trinité Estate

Le couple Lurton a pris l’initiative de mettre sur pied un nouveau territoire pour la culture de vin en dehors de leurs héritages. Bien que cela soit risqué, ils y sont parvenus en nommant le domaine Trinité Estate. Basé en Sonoma, ce nouveau vignoble a déjà fait sortir son premier vin Acaibo.

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire