Comment devenir vigneron

par Didier

Un vigneron prospère a acquis des connaissances pédagogiques dans les domaines de l’œnologie et de la viticulture, ainsi qu’une expérience précieuse dans le domaine des arts culinaires. Certains vignerons font partie intégrante de l’aspect marketing et commercial du produit fini, auquel cas ils auront besoin d’une formation aux spécificités de l’entreprise. Pour vous accompagner dans votre cheminement vers la carrière de vigneron, nous avons rassemblé toutes les informations nécessaires dont vous avez besoin dans l’article ci-dessous.

Un vigneron est un décideur tactique hautement spécialisé en ce qui concerne la plantation du raisin, son élevage et sa récolte. Une fois ces étapes franchies avec succès, le vigneron gère de manière experte comment et quand les raisins sont écrasés, fermentés, vieillis, assemblés et mis en bouteille.

Apprenez les bases de la vinification

Les vignerons remplissent de nombreuses fonctions différentes dans une cave. Ils comprennent et savent le bon moment pour récolter les raisins, qui dépend de la douceur, de l’acidité et du niveau d’humidité de chaque variété. Ils peuvent gérer la récolte et le transport des raisins vers les magasins, les établissements vinicoles, etc. barriques de vieillissement. Ils peuvent également effectuer la maintenance des pompes, réparer les barils et superviser et gérer l’équipement de contrôle de la température. Un vigneron supervisera les techniciens de laboratoire qui échantillonneront le vin pour évaluer sa composition en produits chimiques et sa douceur afin de décider du meilleur moment pour mettre le produit en bouteille. Au fur et à mesure que la composition chimique change, le vigneron détermine quand le vin est prêt pour la mise en bouteille. Cette étape est décisive pour un millésime particulier et est l’une des principales raisons pour lesquelles un vigneron hautement qualifié est si important.

Bien sûr, la vinification n’est pas pour tout le monde, et être un grand vigneron nécessite un ensemble de compétences substantielles et variées. En plus d’avoir une appréciation profonde et nuancée du vin et de ses nombreux cépages, les vignerons doivent avoir une solide compréhension du processus de vinification du début à la fin, ainsi que des différentes façons de modifier le processus pour créer différents types de vin.

Les vignerons doivent également avoir le souci du détail, la capacité d’être patient (puisque la vinification est un processus pluriannuel) et avoir au moins une compréhension modérée des aspects techniques et chimiques du processus de vinification. En plus de cela, un vigneron qui réussit doit savoir comment commercialiser son vin.

Apprenez les techniques formelles et la théorie

Dans le passé, la vinification n’impliquait pas beaucoup d’éducation formelle. La vinification était un art transmis de génération en génération, via l’apprentissage, ou simplement en gravissant les échelons dans une cave. Heureusement, aujourd’hui, il existe des programmes spécifiques et des certifications qui peuvent aider à préparer un vigneron aux tâches qu’il accomplira. Bien qu’il n’y ait pas de conditions préalables obligatoires, il existe plusieurs diplômes qui peuvent aider à faire avancer la carrière d’un aspirant vigneron.

Un baccalauréat dans un domaine pertinent peut être utile pour devenir vigneron. Des exemples de diplômes utiles comprennent l’œnologie, la viniculture et la science alimentaire. Pour l’individu à l’esprit scientifique, des diplômes en biologie, en technologie agricole ou en chimie peuvent également être très utiles.

Les vignerons doivent également avoir une connaissance approfondie de tous les aspects juridiques de la vinification, y compris les différentes règles et réglementations en France que vous trouverez sur https://www.annonces-de-france.net/ . Pour les vignerons en dehors de France, il peut être difficile de trouver un ensemble cohérent de règles. Par conséquent, passer du temps à travailler sous la direction d’un vigneron dans une cave reste un excellent moyen d’acquérir une formation et une expérience pratiques.

Construisez votre marque personnelle et développez des connexions avec l’industrie

À moins que vous n’ayez fait fermenter du vin dans votre garage au cours des dernières années, il y a de fortes chances que vous n’ayez pas beaucoup d’expérience, bien sûr, à moins que vous ne travailliez dans une cave depuis quelques années. Au début d’une carrière dans la vinification, l’expérience et les références seront probablement votre CV principal.

Travailler en tant que stagiaire ou apprenti est également un excellent moyen de se forger un nom ou une «marque». Si vous le pouvez, créez un blog en ligne simple avec votre histoire et incluez les expériences pertinentes que vous avez eues dans l’industrie vinicole. Heureusement, les apprentissages ont tendance à être facilement disponibles pendant la saison des récoltes, car les établissements vinicoles ont besoin de beaucoup de personnel supplémentaire sur le pont pendant les deux à trois mois de récolte.

À moins que vous n’ayez beaucoup de chance, le réseautage sera probablement fondamental pour décrocher l’emploi de vos rêves en tant que vigneron. L’industrie vinicole est étonnamment soudée, en particulier sur une base régionale, donc faire bonne impression peut aller très loin. À l’école, former des relations de mentor avec des professeurs et faire des stages auprès de vignerons professeurs peut être une ressource précieuse pour postuler à un emploi.

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire